English version Deutsch Version

Sauna



La salle de sports équipée et le circuit combiné Sauna-Spa-bain vapeur & piscine

sur place est un moyen ideal de remise en forme !

S A U N A - H A M M A M

 

La pratique du sauna repose sur des coutumes ancestrales qui sont communes à la plupart des cultures. Selon certains historiens, les origines du sauna remontent à 2000 ans. Les Vikings ont su largement s’inspirer de la culture du sauna en poussant leurs conquêtes vers l’Est.
Dans l’Europe du Moyen-âge, le bain de vapeur était une pratique courante. Il n’est en effet pas difficile de trouver des peuples qui, dans leur histoire, n’aient été marqués par ces saines habitudes d’eau et de chaleur intense.
Dès le 12ème siècle, les saunas ont pris la forme de petits chalets, très répandus dans les pays nordiques. Depuis, le sauna a assez peu évolué, si ce n’est le remplacement du foyer de pierre, puis du poêle à bois par le poêle électrique, bien plus pratique.
Le sauna demeure un lieu de sérénité, où l’on reste attentif aux réactions de son corps.

Sauna sec ou humide
Sauna sec
Il se caractérise par une température très élevée (90 à 110°C) dans une atmosphère très sèche. Cette forme de sauna est très populaire et idéale si vous recherchez une sensation de chaleur intense.
Les adeptes du sauna sec opteront pour un poêle Tylö sur lequel ils ne verseront pas d’eau.

Sauna humide
C’est le sauna classique, pris à une température comprise entre 70 et 90°C avec une humidité relative de 10 à 25%. Versez une louche d’eau sur les pierres brûlantes et laissez-vous envahir par une intense sensation de chaleur produite par la vapeur ainsi générée. Une expérience inoubliable que l’on s’empresse de renouveler à chaque bain.
Le poêle sauna Tylö est là aussi, le poêle le plus indiqué. N’oubliez pas le seau et la louche

Sauna vapeur (Tylarium)
Une alternative très douce aux saunas traditionnels, avec une température comprise entre 45 et 65°C et un taux d’humidité constant de 40 à 65%. Ce climat très favorable permet aux enfants comme aux personnes âgées de profiter des bienfaits du sauna. Des essences parfumées diluées dans l’eau accompagneront votre relaxation. Le poêle combi est le seul poêle qui permette de prendre des saunas secs et humides dans une même cabine

 

Le bain de vapeur
A ne pas confondre avec le Tylarium. Nous parlons ici du hammam, qui nécessite une cabine spéciale, conçue pour supporter une très forte humidité. La température est ici de 40 à 45°C et le taux d’humidité de 100%. Le bain de vapeur est très agréable et nettoie votre peau en

 

La traditionnelle branche de bouleau

Le meilleur moment pour prendre un sauna dans la plus pure tradition nordique est le début de l’été, quand éclosent les feuilles de bouleau. Couper des branches de 50 à 60 cm de long. Attachez-les ensemble à l’aide d’une ficelle en laissant dépasser une petite boucle qui permettra de les accrocher au mur du sauna. Stockez les dans un endroit sombre, sec et frais. Vous pouvez également les mettre dans un sac plastique puis au congélateur.
Lorsque vous en aurez besoin, plongez-les dans de l’eau tiède afin qu’elles retrouvent leur aspect originel. Les branches de bouleau dégageront une douce senteur lorsque vous les agiterez ou les frotterez sur votre corps. Une sensation revigorante vous envahira, vous plongeant, en plein hiver, dans les douces senteurs de l’été. Une expérience à vivre !

 

Au-delà du parfum dégagé, les branches de bouleau apportent une touche décorative.
Si vous n’avez pas cueilli de branches de bouleau cet été, il vous reste les essences parfumées Tylö. Diluées dans l’eau, projetée sur les pierres brûlantes, elles dégageront un intense parfum. Ces essences sont pures et naturelles. Attention cependant à utiliser convenablement les essences parfumées qui doivent impérativement être mélangées à de l’eau et non versées directement sur les pierres, ce qui risquerait de provoquer un incendie.

 

Une séance de sauna type

Prenez une douche. Pour des raisons d’hygiène, savonnez-vous et séchez-vous avant d’entrer dans le sauna.

Entrez dans le sauna muni d’une serviette. Asseyez-vous sur la banquette haute ou basse et relaxez-vous. La température idéale doit être comprise entre 80° et 85°.

 

Versez 2 ou 3 louches d’eau sur les pierres volcaniques afin d’accroître le taux d’humidité dans l’air. Des essences parfumées diluées dans l’eau dégageront une senteur agréable. Prenez garde à ne jamais verser d’essence parfumée non diluée sur le poêle*.
Alternez douche fraiche et sauna. Prenez une douche froide ou tiède pour vous rafraîchir puis rentrer à nouveau dans le sauna. Faites-le autant de fois que vous le souhaitez.
Détendez-vous. Prenez une douche, séchez-vous bien puis reposez vous un quart d’heure après la séance. Réhydratez-vous en buvant un jus de fruit ou de l’eau.

Réitérer l’expérience 2 à 3 fois par semaine pour bénéficier pleinement des bienfaits d’un bain de sauna.
* Verser une essence parfumée non diluée dans l’eau sur le poêle peut provoquer un incendie. Utiliser exclusivement une essence spécifiquement conçue pour un usage sauna.

 

 

Quel bois choisir pour son sauna ?

Construire un sauna est beaucoup plus compliqué que l’on pourrait le croire. La cabine doit pouvoir résister à la fois à la chaleur sèche (supérieure à 90° avec un taux d’humidité de l’air inférieur à 20%) et aux bains de sauna humides, définis par une température de 50° et un taux d’humidité de 60%  (Tylarium).

 

Ces conditions sont très éprouvantes pour le bois, c’est pourquoi il faut être particulièrement attentif à la qualité du bois. L’Aulne, l’Epicéa et le Tremble sont des exemples d’essences de bois commercialisées par TYLÖ, parfaitement adaptées à la réalisation de cabines sauna.
Le Tremble est l’essence la plus appropriée pour les banquettes. Elle est non conductrice de chaleur, douce au toucher, résistante à la transpiration et aux variations de températures. Cette essence noble procure également une dimension esthétique à votre sauna.